Protégez-vous vos données personnelles ? Moi, j’essaye :

Il est plus facile de se résigner et de jurer qu’on a rien à cacher, mais on peut aussi refuser les pratiques inadmissibles de collecte de données personnelles effectuées discrètement par de nombreuses grandes sociétés et autres services « gratuits » sur le Web, pour mieux vous cibler, afin de vous faire consommer plus ou vous influencer ou vous nuire de différentes manières.
Personnellement, je préfère tenter de les enrayer ou les contourner…

Il n’y a pas de recette miracles pour protéger ses données privées et ne pas laisser fuiter des informations importantes sur Internet en général et sur le Web en particulier.
Je vous donne ici mes quelques méthodes, parfois juste de bon sens, parfois plus techniques, même si elles sont sûrement loin d’être exhaustives ou très originales :

  • C’est une lapalissade mais j’évite en premier lieu de raconter ma vie privée (ou, pire, celle de ma famille ou des mes amis) sur les réseaux sociaux, des blogs personnels ou dans des vidéos.
  • Le navigateur est La porte d’entrée sur le Web donc il convient de le choisir avec soin. Vivaldi est conçu par une petite équipe indépendante de spécialistes qui s’intéressent beaucoup aux besoins de ses utilisateurs mais pas du tout à leur données personnelles. Il y a d’autres navigateurs qui sont probablement dignes de confiance mais, outre l’aspect « vie privée », aucun ne satisfait mes besoins en terme de fonctionnalités. Vivaldi permet aussi, au besoin, de synchroniser ses données de navigation chiffrées sur des serveurs localisés en Islande, où la réglementation concernant les données personnelles est bien stricte.
  • Le navigateur peut être configuré pour améliorer, en principe, le respect de la vie privée, c’est pour cela que j’active l’option « Ne pas me tracer » (sans me faire trop d’illusion sur son respect par les sites Web), que je désactive le stockage des cookies tiers (mais cela perturbe parfois quelques sites), et que je désactive le SafeBrowsing (pseudo-sécurité, inutile à mes yeux).
  • Les recherches qu’on effectue tous les jours sur le Web sont une mine d’informations pour nous cibler, aussi le choix du moteur de recherche par défaut est aussi important que celui du navigateur. J’ai choisi Qwant.com pour la qualité de ses résultats et son éthique remarquable. Mais il y a d’autres choix possibles, bien entendu (Searx, DuckDuckGo, Ecosia…). Je n’active jamais les suggestions de recherche.
  • La plupart des publicités et des traceurs qui encombrent la plupart des pages Web peuvent être éradiqués à l’aide d’extensions installées sur notre navigateur préféré. Je me contente de uBlock Origin, DecentralEyes et CookiesAutoDelete pour respectivement bloquer les publicités et les traceurs, les contenus centralisés et supprimer tous les cookies que je ne veux pas conserver inutilement. Je ne conserve donc que les cookies qui me sont utiles pour les sites auxquels j’accorde une certaine confiance.
  • Si j’ai besoin de davantage de confidentialité (au delà du navigateur local, on va dire) ou de brouiller davantage les pistes de ma navigation, j’utilise des services VPN de confiance comme ProtonVPN ou Tor.
  • Je choisis aussi des fournisseurs de services de messagerie électronique respectueux de ses utilisateurs, dont les serveurs sont localisés dans des pays où les lois sur la vie privée sont sévères et qui permettent facilement de chiffrer ses messages (Vivaldi.mail, Proton Mail, FastMail…). Je déconseille l’utilisation des gros services mail étazuniens GMail, YahooMail, Outlook
    J’essaye de diffuser le moins possible mes adresses mail pour éviter le spam et je veille à ne pas cocher (ou à bien décocher…), lors d’inscription sur tels ou tels services en ligne, les options qui pourraient conduire à une avalanche de messages publicitaires ou inutiles…
  • J’ai choisi une plate-forme de blog, gratuite, sans pub, ni traceur, comme ce blog Vivaldi qui héberge l’article que vous êtes en train de lire !
  • Si je dois stocker et/ou partager des documents personnels, je les héberge sur un serveur d’un fournisseur français sérieux comme CozyCloud, ou Gandi (sur lequel j’administre un NextCloud, par exemple). Plutôt que de tout balancer par facilité sur One Drive, Google Drive, Yandex Disk, DropBox et compagnie…
  • Je privilégie des services décentralisés comme Mastodon, PixelFed, Peertube, plutôt que les trop facilement jugés incontournables Facebook, Twitter, Instagram, Youtube peu réputés pour leur respect de la vie privée.
  • J’utilise le moins possible les services de Google au profit d’alternatives non (ou moins) intrusives pour la vie privée et je configure les options de confidentialité de mon compte Google de la manière le plus restrictive (aucun historique de recherche, de localisation, pub non ciblée…). Je n’ai jamais besoin de rester connecté sur un compte Google et je ne conserve jamais aucun cookie *.google.*. Je bloque aussi tous les scripts Google Analytics.
  • Lorsque j’achète en ligne, j’essaye de diversifier au maximum les sites marchands et ne les visite qu’en mode de navigation privée, ce qui a aussi l’avantage de ne pas laisser de trace locale lorsqu’on veut faire un cadeau en utilisant une machine partagée !
  • Et sur les sites respectueux de la RGPD, je veille à régler soigneusement les options de consentement pour la pub ou la gestion du tracking qu’ils me proposent.
Crédit photo : Matthew Henri 

Join the Conversation

  1. Super article, merci de partager toutes ces astuces 🙏
    On en apprend tous les jours. Yipee 🙌

  2. Au top Pierre !
    Merci pour les astuces (jamais pensé à aller sur les sites marchands en navigation privée… ! )

  3. En effet !
    Je ne connaissais ni DecentralEyes, ni PixelFed. De très bonnes découvertes !

  4. Tous des bons conseils !!
    J’ai une petite question, pour la gestion des cookies. Je les bloque directement via Vivaldi en cliquant sur le cadenas, dans la barre d’adresse, Cookies puis je sélectionne ceux que je veux bloquer. Est-ce que c’est suffisant ou Cookies AutoDelete apporte encore d’autres choses ?
    Sinon je suis content de connaître et d’utiliser quelques uns de ces services 😀 (uBlock, Peertube et bien entendu Qwant !)

  5. Pour Mastodon, faites-nous un tuto… parce que c’est imbitable ! Et je suis loin d’être novice avec les nouvelles technologies en général. J’ai essayé, j’ai ré-essayé, puis je suis repartie vers Twitter (hélas). Mais Pour Vivaldi, j’ai essayé et j’ai adopté tout de suite ! 🙂

  6. Merci à toutes et à tous 🙂
    J’ai surement oublié quelques autres moyens de contourner les gênances (choix DNS, par exemple).
    @Cqoicebordel, tu n’as pas encore visité le pixelfed du ra-mon-qui-n-a-jamais-eu-d-instagram ? https://pix.diaspodon.fr/Pierre 🙂
    Ça serait cool que Vivaldi.net propose une instance Mastodon et Pixelfed en plus des blogs, non ?
    @bapt_no : Cookies_AutoDelete permet pas mal de réglages, via liste blanche/grise, permet de choisir finement si on veut tout supprimer pour un site/domaine ou garder qu’un ou des cookies particulier, temporiser plus ou moins la vitesse de suppresssion à la fermeture de l’onglet… enfin j’aimerais beaucoup voir tout ça intégré à Vivaldi 🙂
    @Nita : Il y a plein de tuto « Mastodon » sur le Web, voir par exemple https://aldarone.fr/welcome-to-mastodon/ ou https://www.nextinpact.com/news/103953-mastodon-mais-en-fait-comment-ca-marche.htm
    Le plus dur est peut-être de choisir son instance préférée, mais c’est pas sorcier par la suite, mais plus riche que Twitter sur certains points.
    Je suis sur une petite instance bourguignonne de Masto (https://mastodon.gougere.fr) fréquentée par des gens très bien et bien administrée.

  7. Salut Pierre,

    Comment vas-tu, toujours au top ! Bel article en tout cas, moi c’est TOR pour la confidentialité… Sinon comme je n’ai pas vraiment de données sensible je navigue avec Opera (ah les habitudes) et Vivaldi pour certaines compatibilités genre Netflix qui ne fonctionne pas avec le couple Opera/Linux…
    Bonne journée @+Olivier

Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vivaldi